The Dark Knight Trilogy / Christopher Nolan / 2005-2012

38b9e003d64a301adab6b230f12c6c20_large

Pourquoi si sérieux?

Pourquoi de toutes les franchises fallait-il que les frères Nolan s’empare précisément de celle-ci? Qu’avons nous fait? Fallait-il que la vengeance d’un dieu cruel s’abatte sur nos âmes fragiles de geeks incurable? L’avons nous méritée, cette ire, insensible et glaciale, ôtant en nous tout espoir d’un jour contempler notre super-héros aimé avoir une adaptation à la hauteur de sa puissance d’évocation; rien ne saura jamais représenter l’icône absolue de notre maître à tous, le pouvoir de l’argent!

thedarkknight12

Le Joker

Car Batman, puisque c’est bien de lui qu’il s’agit, sous des abords au demeurant aguichants, qui d’un collant, qui d’une jolie cape en mohair ou d’une clinquante ceinture à gadgets amusants, ce fieffé connard a plus que mérité notre fureur. N’ayant vu le bas peuple que de très loin, Bruce Wayne, tout comme son avatar à capuche, représente le neo-aristocrate dans sa version la plus puante (mais y eu t-il une qui ne puât pas?), héritier, oisif, et cette particularité, bien courante dans le milieu « cuiller-en-argent-dans-le-cul », d’avoir une trouille bleue des oiseaux nocturnes et des pauvres.

the-dark-knight-the-joker-1360x768

Le Joker

C’était sans compter sur l’ingéniosité des Nolan, qui à la question: Quel acteur est assez glacial, reptilien, démoniaque, psychopathe, , puant et beau gosse pour le rôle? Ce à quoi ils répondirent en chœur: Christian Bale! Bras-dessus, bras-dessous, ils allèrent tirer le bellâtre de la forteresse hautement sécurisée où les studios l’enferment entre chaque tournage, et lui donnèrent l’opportunité de gâcher la moitié de la trilogie, soit chaque scène où il apparaît en tant que Bruce Wayne, autrement dit sans masque.

L’autre moitié, les scènes où le rongeur volant fait preuve d’une rare intolérance et d’une violence stupéfiante envers le petit peuple, où les habitants tentent de survivre par différents trafics par ailleurs bien excusables au vu de la situation économique catastrophique de la ville de Gotham City, comme nous le rappelle Emmanuel Lechypre, chef du service économie chez BFM TV,  le genre de mec à vous passer l’envie de vous la ramener.

img_23432_leco-du-soir-comment-les-francais-gaspillent-de-lelectricite-1007

Emmanuel Lechypre

Alors que Nicholas Cage était disponible… Une honte.

Blague à part, si d’aventure vous mettez le nez sur le Dark Knight de Franck Miller, source supposée de la trilogie, vous constaterez qu’un vieil acteur fatigué eut été cent fois plus judicieux. Le Bruce Wayne cinquantenaire, profondément dépressif, son pendant costumé oublié, ringard et sujet à de nombreux quolibets… On imagine aisément The Cage, Mickey Rourke et même pourquoi pas Eastwood, malheureusement handicapé par une tension sur tout l’arrière de la cuisse suite à une idiote chute de poney (comme Jean Rochefort).

Une trilogie à éviter, donc, à moins évidemment que vous ne puissiez résister au bonheur intense d’imaginer ce qu’elle aurait pu être.

Alors mort aux aristos, et gloire au prochain Batman!

BenAffleckGoneGirlNYFFPremiere_article_story_large

Ben Affleck

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :