Batman vs Superman / Dawn of justice

batman-vs-superman-banniere

Ce n’est un secret pour personne, l’arnaque rapporte. Et Zack Snyder l’a bien compris. Souvenez-vous, l’auteur du gerbant 300 et du monumental brouet cuculte Sucker Punch, ôde débilitante au pire du mangacomics pour geek obèse en mal de nana surarmée aux gros nibards. On a même failli lui pardonner pour son Watchmen flemmard, surtout pour le miracle d’humilité l’ayant poussé à transposer quasiment image pour image le roman graphique du génie Alan Moore. Avec une B.O. de merde, évidemment, on ne se refait pas. Tout ça, on était prêt à l’oublier, et à attendre une dizaine d’années que l’ »œuvre »  se ringardise et soit enfin reconnue comme la purge qu’elle est. Mais ça, c’était avant Batman vs Superman Dawn of Justice (vous avez dit pompeux?). Parce que là, vraiment, je vous le dis, on va avoir un problème.

batman-v-superman-dawn-of-justice-korean-trailer-r_8k3u.640

Actor’s studio: l’inquiétude

Mais par où commencer? Ben Affleck au menton aussi reconnaissable sous le masque du bat guy qu’un Bogdanov en costume à une partouze de Gotha City? Henry Cavill dont le charisme et la capacité d’expression ne dépassent jamais ceux d’un bulot anémique? Ou encore pourquoi pas la nullité totale de la direction artistique de Doomsday, réduite à une caricature de babouin géant en forme de bouillie numérique programmée par un enfant de quatre ans ?

Tous ces éléments nourrissent en effet le sentiment nauséeux grandissant au long du visionnage, et puis Snyder monte d’un cran dans l’horreur en introduisant le personnage très attendu de Lex Luthor, Némésis historique de l’homme vachement fort à la mèche BG et aux collants bleus que personne ne reconnait quand il enlève ses lunettes. Sauf sa meuf mais parce qu’elle est déjà au courant. Luthor apparait nimbé d’une belle crinière blonde, et chacun de se demander « mais quel évènement incroyable l’amènera-t-il à devenir chauve comme une bille? ». Calmez-vous, comme tout le reste, cette révélation vous décevra. Et si par hasard vous marchez au fan service opportuniste, trouvez une copine. Lancez vous dans le saut à l’élastique. Encartez-vous. Accordez-vous une mort rapide. Lisez des livres sans image. Faites vous soigner.

batman-v-superman-ultimate-edition-image-2

Bono dans le rôle du méchant

A moins que vous ne cautionniez que l’intégralité des personnages puisse être d’une bêtise insondable. Sans tout révéler, on a quand même droit à une baston de trois quart d’heure entre collant noir et collant bleu sur un malentendu stupide au sujet de leur mère respective, comme dans une bonne vieille rixe de banlieusards déglingués au shit coupé au paic citron. Lex Luthor, encore lui, après avoir accédé à une banque de données extraterrestre contenant le savoir de « 100 000 mondes » sera tout juste capable de se la péter en déclamant que le « chemin le plus court entre un point A et un point B est une ligne droite! ». Et un Bruce Wayne en forme de Ben Affleck qui tape un sprint la gueule droit dans l’immeuble qui s’écroule, et pas une cendre sur le veston. Ah! Le pouvoir de l’argent!

Le métrage est long. Quitte à souffrir, jetez vous sur la version uncut  . Vous serez immunisé à l’argument de base des fans transis d’amour pour leurs héros en collants. « Ouais mais tu dis ça, t’as pas vu la version longue, les studios ont tout coupé dans la version ciné! ». A quoi vous saurez répondre qu’à priori il eut été préférable de tout couper, et en premier lieu les budgets nécessaires à la mise en place d’une bouse à ce point monumentale.

Ah! Le pouvoir de l’argent!

batman-v-superman-henry-cavill-deleted-scenes

Actor’s studio: l’inquiétude

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :